Collier Boucheron

Boucheron le 1er bijoutier de la place Vendôme.

Frédéric Boucheron, le créateur de la fameuse et cultissime maison Boucheron en 1858 fût le premier d’une grande lignée et l’Ambassadeur de la Marque. Considéré comme l’un des plus prestigieux joailliers, notamment grâce à ses modèles de bagues mythiques, Boucheron représente le haut de gamme du luxe et du raffinement français.

Comtesse de castiglione boucheronBoucheron est le premier des bijoutiers à s’installer sur la place Vendôme. En effet, en 1893, il s’installe au numéro 26 de la place Vendôme dans la résidence de la belle comtesse de Castiglione, une de ses premières clientes célèbres. Elle était surnommée  « la Divine » et fût entre autre, une des maîtresses de Napoléon III.
Pour la petite anecdote, Boucheron choisit le numéro 26 de la place Vendôme parce que c’était l’endroit le plus ensoleillé de la place, l’éclat du soleil irradiait les pierres précieuses du matin jusqu’au soir. Ses bijoux brillaient de mille feux ! Il a ensuite été rejoint par les autres bijoutiers que vous connaissez.

Boucheron l’audacieux, le visionnaire

boucheron-1878-big-0Ses créations lui permirent de recevoir en 1900 la médaille d’or à l’exposition universelle grâce au célèbre collier “Feuillage”, parure de saphirs et de diamants avec un saphir au centre de 159 carats. Il reçut cette même année le grand prix et une mention spéciale décernée par  « La revue de la bijouterie ».  Boucheron est un bijoutier qui s’inspire principalement du monde qui l’entoure, et plus particulièrement du monde animal ou végétal. Un de ses bijoux précieux le plus représentatif est sous doute une magnifique broche en forme de papillon sertie d’émeraudes, d’opales, de rubis et de turquoises réalisée en Novembre 1900. Ce bijou fait partie de la Collection de la grande Liz Taylor.
En plus de la joaillerie, la Maison Boucheron possède aussi un grand savoir-faire en horlogerie.  Elle fût la première à créer la montre « Reflet » qui comprend le premier système permettant à la cliente de changer elle-même son bracelet.

Boucheron, le bijoutier des grands noms

maharagja bouhceronBijoutier et horloger hors pair, Boucheron est évidemment devenu le joaillier de grands noms de ce monde au début du XXème siècle.
En 1948, c’est la grande Edith Piaf qui craque sur la fameuse montre « Reflet », elle la considère même comme son porte bonheur.
En 1928, le Maharadjah de Patiala, une des plus grandes fortunes du monde passe la plus grande commande jamais faite à la maison Boucheron.  Il ne dépose pas moins de 6 coffrets remplis de diamants, émeraudes, rubis… Boucheron réalisa avec toutes ses pierres précieuses 149 parures d’une beauté rarissime.
boucheron-1921-big-0En 1901, Boucheron crée pour Margaret Greville, une proche de la Reine Mary d’Angleterre, un diadème à partir de diamants qu’elle détenait dans sa collection personnelle. A son décès, c’est la reine mère Elizabeth qui en hérite avec d’autres bijoux de grande valeur.

Paiva boucheronBoucheron est aussi le bijoutier des plus célèbres courtisanes. A l’époque il était courant d’avoir une épouse pour assurer la descendance et une courtisane pour le plaisir ! Les hommes riches de l’époque ne se gênaient donc pas pour passer du bon temps avec les courtisanes qu’ils payaient généreusement. La plus célèbre des courtisane : La Païva, (qui paye y va !) qui était une collectionneuse d’hommes mais surtout de diamants, a fait copier par Boucheron une collerette de plus de 407 diamants présentée à l’exposition universelle de 1878.

Boucheron un style qui évolue avec son temps

La Maison Boucheron, a su au fil des années et des générations s’adapter à chaque nouvelle tendance.
Au milieu du XIXème siècle elle interprétera à merveille la tendance de l’Art Nouveau qui se caractérise par des courbes et des asymétries, des volutes et des arabesques.
La Maison Boucheron a su également réaliser avec passion : l’art Déco. A l’opposé du courant  précédent, les bijoux sont faits de lignes et de surfaces géométriques.
Il est impressionnant de constater à quel point les bijoux Boucheron ont su incarner aussi bien l’une que l’autre mode.

Boucheron, une histoire de famille.

la famille boucheronFrédéric Boucheron est le premier de la grande lignée Boucheron. C’est lui qui a créé la maison et qui s’est installé le premier à la place Vendôme. C’est également lui qui gagna le Grand Prix lors de l’Exposition universelle de Paris grâce au célèbre collier “Feuillage”, parure de saphirs et de diamants avec un saphir au centre de 159 carats. Il décéda en 1902, laissant à son fils Louis une des plus grandes maisons de joaillerie du monde.
Louis participa grandement au développement à l’international de la Maison Boucheron. En effet, il ouvre en 1903 la première succursale à Londres et une compagnie à New York. Il poursuit le développement de la Marque en ouvrant une boutique à Moscou. Sa passion des voyages le mena jusqu’aux Indes où il rencontra le Maharadjah de Patiala qui lui passa sa fameuse commande des 149 pièces de joaillerie.
La relève fut assurée par ses deux fils Fred et Gérard.  C’est Gérard qui décida de perpétuer le savoir-faire en valorisant le nom Boucheron à la manière de ses ascendants.
Vient ensuite le tour d’Alain, le fils de Gérard, qui sera le président de la maison de 1977 à 2000. C’est notamment grâce à lui que le cristal de roche a été réintroduit dans la haute joaillerie.
La société familiale est ensuite revendue dans un premier temps à la société Schweizerhall puis, en 2000, elle est reprise par le groupe Gucci.

Vous comprendrez que l’histoire de la maison de joaillerie Boucheron est avant tout une histoire de famille. Chacun des membres Boucheron ont su apporter un regard nouveau et proposer une vision à la maison grâce à son savoir-faire et sa créativité à toutes épreuves.