vocabulaire bijoutier joaillier

Le bijoutier conçoit, réalise, répare, entretient, transforme et vend des bijoux en métaux précieux. La joaillerie est l’art de créer un “joyau” à base de pierres précieuses ou fines. Ces métiers très créatifs et techniques le sont également en terme de vocabulaire… Révisons quelques basiques ensemble :


  • Alliage : Métal obtenu par le mélange de deux ou plusieurs métaux.
  • Boite à limailles : Boîte à ouvrage de l’artisan bijoutier joaillier et, par extension, le surnom donné à l’artisan.
  • Carat : Part d’or fin contenu dans une quantité d’or. Dans les mesures anciennes, le carat était la vingt-quatrième partie de l’once. L’or à 24 carats est 100% pur. A 18 carats, il contient 75% d’or mélangé (allié) à un autre métal. Il existe des alliages d’or à 14 ou même 9 carats. Attention, le carat est aussi une unité de poids pour un diamant. Un carat = 0,2 gr
  • Chaton : Ensemble des griffes qui tiennent les pierres. Tête d’une bague où se place le décor ou la pierre.
  • Cheville : Partie proéminente en bois fichée dans l’établi contre laquelle l’artisan bijoutier joaillier cale ses mains pour pouvoir travailler.
  • Crapaud : Défaut dans une pierre précieuses. Egalement le nom donné au soufflet à pied.
  • Dormeuse : Système de boucles d’oreilles fixes, qui positionne la boucle sous le lobe de l’oreille.
  • Échoppe : Outil de coupe à une dent de formes diverses : droit, plat, ovale, courbe, etc.
  • Emboutir : Creuser, déformer une plaque de métal pour l’arrondir, lui donner une forme bombée.
  • Fraise : Tige d’acier aux embouts rainurés que l’on fixe sur un support pour attaquer le métal en tournant.
  • Gemmes : Pierres utilisées en joaillerie pour embellir les bijoux. Elles sont de trois sortes :
    • Pierres précieuses : Par ordre de valeur se sont, le diamant, l’émeraude, le rubis et le saphir.
    • Pierres fines : Elles sont plus courantes que les précieuses mais également très demandées en bijouterie (améthyste, aigue-marine, topaze, grenat, péridot, tourmaline, citrine, jade, …)
    • Pierres ornementales : la particularité de ces pierres est que la lumière ne passe pas au travers ! Elles peuvent être ainsi gravées, sculptées ou tournées en cabochons, en perles, en sceaux… (turquoise, lapis-lazuli, corail, agate, malachite…)
  • Métaux précieux : Ce sont l’or, argent et le platine.
  • Perles : Elles sont produites par des moules et des huîtres. Le terme de perle fine s’applique uniquement à celles qui sont formées de manière naturelle, en l’absence de l’intervention humaine. Lorsque l’homme contribue, par un procédé ou un autre, à la formation des perles, on parle de pierres de culture. Il en existe de toutes les couleurs.
  • Sertir : Opération par laquelle le sertisseur, bijoutier spécialisé, fixe les pierres sur une monture métallique préparée par le joaillier. Il utilise des échoppes et des fraises. Il existe plusieurs sortes de sertis : serti clos, serti à grain, serti clou, pavage, …

Vous débutez en tant que bijoutier, créateur ou amateur ? Cookson CLAL vous propose…